LE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

Instrument de politique gouvernementale, la Direction Générale des Caisses de Stabilisation et de Péréquation joue un rôle important dans l’économique nationale. Ses actions aussi bien du point de vue Cacao/Café que des Hydrocarbures contribuent à la réduction de la précarité à l’échelle nationale.
La lutte contre la pauvreté faut-il le rappeler constitue en effet le principal cheval de bataille des plus hautes autorités de l’Etat, dont les attentes vis-à-vis de notre institution s’avèrent de plus en plus pressantes, au regard de la culture des résultats et de performance que nous impose le nouveau contexte économique, dont le schéma directeur du développement est prescrit par le Plan Stratégique Gabon Émergent.

L’espoir de résultats meilleurs procède à l’évidence de quelques conditions sine qua non, notamment la disponibilité des ressources humaines dont l’action est essentiellement guidée par l’abnégation, ainsi qu’une organisation optimale des activités au sein de l’institution.Ces activités doivent être ponctuées par des objectifs spécifiques dont la réalisation est une exigence. Car, ils sont la preuve indéniable de la progression vers les objectifs principaux, à savoir :

  • améliorer les conditions de vie des Exploitants agricoles de Cacao et de Café ;
  • favoriser l’accès des populations de l’arrière-pays aux produits pétroliers ainsi qu’à la farine.

La complexité de la mission qui nous est assignée par l’Etat, nous a contraints à asseoir un Plan Stratégique CAISTAB 2016-2018.

Ainsi, l’année 2016 marque le début effectif de la phase exécutoire de ce plan stratégique, qui constitue à tout point de vue un tournant décisif dans l’existence de la CAISTAB, portée sur les fonts baptismaux en 1971 et à ce jour âgée de 45 ans. Elle figure parmi les plus vieilles entités économiques du pays.

Il est donc impérieux de poursuivre la réalisation des actions hautement déterminantes au cours de cette année, en vue de la revitalisation des activités de la CAISTAB, du rétablissement de sa crédibilité à l’égard des partenaires et de l’amélioration de sa gouvernance interne, afin de faire face aux enjeux pluriels et majeurs inhérents à ses missions en toute efficacité.

Ces actions permettront de remettre l’Institution sur les rails devant la conduire vers la satisfaction des exigences de l’Etat, son rayonnement dans l’échiquier économique national et par effets induits favoriser sa contribution à la création de la richesse nationale, à l’heure de la diversification économique.

Sans être exhaustif, les actions marquées du sceau de la priorité se déclinent ainsi qu’il suit :

  • AU PLAN SOCIAL ET RESSOURCES HUMAINES.

Restructuration de certains services, optimisation de la gouvernance, des conditions sociales et de travail, ainsi que la mise en place d’un système interne de des carrières.

  • AU PLAN CACAO/CAFE.

Achat du Cacao et du Café à 100% et investissement dans le renouvellement du matériel roulant, la réhabilitation du verger national (plantations pilotes et villageoises) et dans le suivi et l’encadrement des exploitants agricoles.

  • AU PLAN DE LA PEREQUATION DES PRIX DES PRODUITS PÉTROLIERS.

Renforcement du mécanisme de péréquation et accentuation des contrôles des charges de péréquation.

  • AU PLAN DE LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES.

Rationalisation de la gestion des finances publiques.

A l’effet de garantir la prospérité du Plan Stratégique CAISTAB 2016-2018, il est requis que les agents se l’approprie et donnent le meilleur d’eux même, à tous les niveaux de la chaîne d’activités.

C’est à ce prix qu’ensemble nous parviendrons à moderniser cette institution et à assurer sa pérennité.

 

Le Directeur Général

Ismaël  ONDIAS SOUNA